Si Nino Ferrer vivait encore !

Si Nino Ferrer vivait encore…

Si Nino Ferrer vivait encore, sans doute ne verrait-il pas d’inconvénient à ce que nous lui empruntions quelques minutes le texte magnifique de sa chanson « le Sud » pour défendre une cause simple, bonne et juste :

Y’a plein d’enfants qui se roulent sur la pelouse,

Y’ a plein de chiens.

Y’a même un chat, une tortue, des poissons rouges,

il ne manque rien… »

Parce que des enfants qui jouent, rue des Fauvettes à Gournay en Bray, comme partout ailleurs dans le monde, ça fait un peu de bruit mais c’est la vie, l’avenir, le bonheur, l’épanouissement…

…Quoiqu’en pense Monsieur l’adjoint au Maire chargé de l’Urbanisme !

Le plus étonnant dans le spectacle tragi-comique que donnent à voir les plus hauts élus de la commune de Gournay n’est pas tant l’existence de personnages acariâtres qui devraient prendre un billet pour les Kerguelen s’ils ne supportent pas la vie sociale (quoique, les pingouins, ça fait du bruit aussi…). Non, le plus étonnant c’est que le Maire semble penser que la Justice pourrait lui donner tort s’il refusait d’empêcher des enfants de jouer… (CF, article sur ce blog : « l’adjoint menace de faire condamner le Maire…)

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s