Tribune de Mars 2016

Depuis deux ans, le nouveau Maire de Gournay ne cesse pas d’évoquer l’endettement de la ville. Toutes les communes ont un endettement lié à leurs investissements, voulus ou imposés par la mise en sécurité et à l’application des normes de leurs équipements et bâtiments. Ces investissements peuvent être aussi décidés en raison des opportunités de subventionnements importants de l’Europe, de l’Etat, de la Région et/ou du Département, surtout lorsque l’on sait que celles-ci ne se présenteront pas deux fois.

La ville de Gournay, de 2007 à 2014 a fait pour 27 M€ d’investissements, avec l’opportunité de bénéficier de 4.8 M€ de subvention et de 3,2 M€ de TVA. (Source ministère des finances).

Parmi ces investissements : l’ Atelier qui donne l’accès à la Culture au sens large du terme a permis aussi la suppression de bâtiments en mauvais état ou non utilisables par les personnes à mobilité réduites.

Les travaux du Cœur de Ville pour là aussi répondre aux normes d’accessibilité et faciliter la circulation piétonne vers les commerces du centre-ville. Quel Gournaisien à la nostalgie de la place d’Armes et de la rue Notre Dame telles qu’elles étaient il y a encore 3 ou 4 ans.

Les travaux de confortement et de sécurité à la Collégiale, le rachat du cabinet médical -Tour Ybert-  pour éviter le départ de 4 médecins et de spécialistes en période de pénurie, quel Gournaisien là aussi se serait satisfait de ces départs. Sans oublier la rue de Ferrières,  les rues Cantemèle et Henri Tavernier, les travaux dans les écoles et l’agrandissement du Parc de la Garenne, la couverture des Capucins, la petite salle du Kursaal, etc, etc.

Alors ces investissements doivent être digérés budgétairement comme toute famille qui vient de faire un achat important.

Lors du DOB 2016 (Débat d’Orientation Budgétaire) il a été annoncé un excédent de 1.761 M€ pour 2015 et comme prévu une baisse de l’endettement qui se poursuivra régulièrement au cours des années à venir par l’arrêt d’emprunts arrivés à terme.

Côté dépenses de la Com ! 50.000 € de travaux  pour installer « Radio Espace »… La cérémonie les BRAYarts, qui consiste à récompenser des bénévoles des associations, en remplacement de celle qui avait lieu pendant le forum. Une cérémonie reportée plusieurs fois, faute de participants, les associations qui avaient vu  leurs subventions baisser sérieusement, n’avaient pas envie d’adhérer à ce concept peu en adéquation avec la manière dont elles ont été traitées.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s