Tribune de Juin 2016

Comme nous l’évoquions dans notre dernière tribune, le vote du budget 2016 a confirmé l’excédent de l’année 2015 que nous annoncions, soit un montant exact de  1.764.363,88 €.  De cet excédent, 956.186 € ont été affectés à l’investissement et 808.177 € au budget 2016. Un résultat largement supérieur à ce que font les communes de même population et cela malgré la baisse des dotations de l’état. Il va être difficile à partir de ce constat, de continuer à répéter dès la moindre occasion, que la ville n’a pas d’argent. Malgré cela, la majorité municipale continue de baisser le montant global des aides aux associations, même si de nouvelles subventions apparaissent comme celle attribuée à la radio Espace pour un montant de 6.000 €. Le souhait inavoué d’un retour sur investissement n’est certainement pas absent.

Présentée comme une source d’économie, la fermeture de l’éclairage public la nuit, n’a pas particulièrement intéressé les membres de la commission municipale concernée, c’est le moins que l’on puisse dire. En effet, lors de la réunion de celle-ci où la fermeture a été abordée, aucun représentant de la majorité municipale n’avait jugé utile d’être présent, seul le représentant de notre liste y siègeait. L’information de la décision ne fut d’ailleurs pas donnée au cours d’un conseil municipal, mais lors d’un comité de quartier, ceci explique peut-être cela.

Parmi les travaux prévus au budget 2016, figure la réhabilitation de la salle de l’ancien tribunal pour en faire une salle de réunion pouvant accueillir 40 personnes, un ascenseur extérieur est également prévu. Le coût estimé des travaux est de 291.600 €, soit 7.290 € par place crée, un montant disproportionné par rapport à son utilité.

Prochainement, la fusion des communautés de communes de Forges, d’Argueil et Gournay sera actée. Certains s’inquiètent de savoir où sera situé le siège de cette future grande communauté de 30.000 habitants, il aurait peut-être fallu y penser avant. A ne pas avoir voulu se structurer en coopérant plus avec la ville de Gournay, nous devrons peut être le faire avec la ville de Forges.   Car à  quelle sauce politique, voire même politicarde, sera mangée la ville de Gournay et la communauté de communes. Comment le maire de gournay , ex employé du maire de Forges, se comportera vis-à-vis de son ancien patron ? L’intérêt des gournaisiens  sera-t-il l’enjeu principal ou le partage des postes entre amis politiques sera-t-il primordial, les mois à venir nous donneront la réponse.

Publicités

Une réflexion sur “Tribune de Juin 2016

  1. il y a des choses plus importante qu une salle de reunion on veut faire un ascenceur et que tout les trottoirs de gournay ne sont pas aux normes pour les handicaper

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s