Questions diverses lors du conseil municipal du 4 Juillet 2017

Nous avons exprimé notre étonnement face au raisonnement  contradictoire de M Picard qui, lorsqu’il est Maire de Gournay, ne veut  entendre parler d’aucune augmentation, même  légère des impôts locaux pour compenser la baisse des dotations de l’Etat, mais qui en tant que Président de la Communauté de Communes,  n’hésite pas à faire voter une augmentation de 160 % des taux de la taxe d’habitation et 116 % pour  la taxe foncière.

La réponse : il y a des services à mettre en place.

Nous avons fait part également de notre agacement, de constater l’inoccupation des locaux mis à disposition de la radio Espace, alors que les travaux, pour accueillir celle-ci ont été réalisés pour un montant  de 60.000 € et le versement d’une subvention de 6.000 €. Alors qu’aujourd’hui on supprime la classe de neige2018 pourtant subventionnée par la CAF et  financé aussi par la participation des parents et des partenaires !

Réponse laconique du maire : je le déplore aussi.

Nous demandons quel choix a été fait, au sujet des rythmes scolaires pour la rentrée prochaine.

Réponse : nous ne souhaitons pas nous précipiter vers la semaine de 4 jours, ce n’est pas notre stratégie après le travail effectué sur le sujet depuis 3 ans.

Il est évoqué  le problème des poubelles abandonnées sur la voie publique.

Nous  saisissons l’opportunité de  rappeler que si les dépôts sauvages en 2014, au moment des élections,  étaient de la faute des élus en place, comme vous l’affirmiez à cette époque M Picard, bien que nous ne disposions alors que 2 délégués sur près de 90. Aujourd’hui  il apparait logique, en gardant le même raisonnement que vous aviez à cette époque, de considérer  que ces dépôts sont de votre faute d’autant que vous êtes à tous les postes  décisionnaires sur ce sujet… La ville n’a jamais été aussi sale.

M Picard a découvert depuis 3 ans une bonne excuse, l’incivisme, un fléau qui n’existait semble-t-il pas auparavant !

Nous avons aussi évoqué la halte cycliste pour demander son taux d’occupation.

Réponse : les habitants autour de la place Alain Carment sont contents de mettre leurs vélos en sécurité. Nous allons améliorer la signalétique.

Une réponse surprenante au regard là aussi de l’investissent réalisé.

Des panneaux d’affichage fleurissent en ville, celui situé sur la RN 31 à proximité de la sortie de la rue Jean Moulin gène la visibilité.

Réponse : il s’agit de mobilier urbain. Celui  indiqué ne gêne pas la visibilité, mais le prestataire va revoir l’implantation.

A suivre.

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s