Tribune de janvier 2018

2017 c’est fini !

Pour les Gournaisiens, parfois même sans s’en être rendu compte, beaucoup de choses se sont passées et se sont mises en place au cours de cette année qui s’achève :

Il y a eu la création de la nouvelle communauté de communes des 4 rivières (54 communes – 83 délégués) regroupant les anciennes communautés de communes de Gournay, Forges et Argueil/La Feuillie. Cette fusion sensée réduire les coûts de fonctionnement s’est au contraire traduite par une augmentation des taxes d’imposition pour s’aligner en une seule fois sur les anciens taux de l’ex com-com de Forges : plus de 115 % pour la taxe d’habitation. A noter que cette harmonisation pouvait  s’étaler sur plusieurs années et s’avérer moins douloureuse pour le porte-monnaie des gournaisiens.

Le budget primitif de la ville, quant à lui, retoqué par deux fois par Madame la Préfète, car il contenait des éléments budgétaires non sincères… La représentante de l’Etat décidant finalement d’imposer une augmentation de + 13,40 % des taux d’imposition. Cumulées, ces deux augmentations (ville et Communauté) ont impacté lourdement et tardivement les taxes d’habitations et foncières.

Pour le Maire de Gournay, enfermé dans sa volonté de mettre en cause l’équipe municipale précédente, tous les subterfuges ont été bons pour faire diversion afin d’éviter d’admettre publiquement, qu’il y a d’autres causes.

Ce n’est qu’au cours de sa dernière réunion publique, contraint de répondre à une question, qu’il a fini par reconnaitre que c’est la baisse des dotations de l’Etat, 2M€ sur 5 ans, qui mettent la Ville en difficulté comme beaucoup d’autres le sont aussi.

Pendant ce temps, la piscine est toujours fermée au public, les associations sont lasses de s’entendre dire qu’ils n’ont pas de subvention parce que la commune est endettée, le Téléthon, les illuminations sont réduit au minimum

Pas très joyeux tout cela !!!

Souhaitons que 2018 ne soit pas le reflet de 2017 avec un peu moins de grands d’effets d’annonces et de contradictions de la part de M. le Maire coutumier du fait, lance avec force une affirmation, sachant pertinemment qu’elle ne représente pas l’exacte réalité des choses, le principal étant que la presse s’en fasse l’écho. Il est temps ensuite de réajuster les informations, mais là en petit comité.

Nous vous souhaitons le meilleur pour cette nouvelle année.

Jean-Lou Pain, Florence Legendre, Philippe Lemercier, Christelle Campion, Thierry Guillotin.

Retrouvez nous sur notre blog : gournayenbraysolidaire.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s