Le saviez-vous de janvier 2019

Réception des travaux de l’Atelier

Depuis de nombreux mois, Le maire de Gournay affirmait que si l’Atelier connaissait des problèmes de chauffage, c’était dû principalement  à l’absence des élus lors d’une réunion de réception de travaux. Cette absence aurait engendré une réception automatique et sans réserve de ces travaux. Lassés d’entendre ou de lire ces affirmations que l’on savait évidemment fausses, au regard du nombre d’heures énorme passé par les élus sur ce chantier,  nous avons recherché une trace écrite de cette réunion, toutes les personnes présentes ayant reçu un compte rendu.C’est avec un certain plaisir que nous avons retrouvé le  compte rendu de cette réunion du 14 décembre 2012.

Lors de la dernière réunion du conseil municipal, c’est un maire sans réaction, contrairement à ses habitudes,  qui a été obligé d’écouter  la lecture de ce document  qui allait permettre de qualifier de mensongères, toutes ses déclarations précédentes.  En effet, plusieurs adjoints et le maire, de l’ancienne équipe municipale, faisaient bien partie de la liste des personnes présentes  à cette réunion. Celle-ci  n’était d’ailleurs pas une réunion de réception de travaux, puisqu’elle avait eu lieu un an auparavant et avait fait l’objet de plusieurs réserves. Cette réunion du 14 décembre 2012 avait pour objet de constater la garantie de parfait achèvement (GPA) des travaux ayant fait l’objet de réserves  ou étant apparus au cours de l’année écoulée. Vu les problèmes rencontrés, nouveaux et/ou non résolus, Il ne pouvait  pas être constaté le bon achèvement des travaux de chauffage. Un nouveau délai de 4 mois avait  alors été donné à l’entreprise pour remédier à ces disfonctionnements persistants.  Alors, si le maire de Gournay, peut-être trop préoccuper  à cette période, à démultiplier les fonctions,  n’a pas pris le relais de notre action sur ce sujet, qu’il n’accuse pas ses prédécesseurs.

Tarifs 2019 des ordures ménagères.

Le président de la Communauté de Communes des 4 Rivières, E Picard, a proposé lors du dernier conseil, de maintenir en 2019, les mêmes tarifs qu’en 2018. Il affichait une certaine satisfaction de voir ces tarifs rester stables, oubliant que depuis qu’il s’occupe de ce domaine,  les prix ont augmenté de 50 % et le service a été divisé par 2.

Absence d’ E Picard aux réunions du Syndicat d’eau Bray Sud

Accusant volontiers les autres de ne  pas avoir fait leur travail, comme évoqué ci-dessus, c’est certainement parce qu’il veut faire croire que lui est présent à toutes les réunions où il doit être.

La lecture des derniers comptes rendus  des réunions du Syndicat d’eau  Bray Sud dit pourtant le contraire. Vice-président et indemnisé pour l’être, le dernier compte rendu paru indique qu’il était absent, ainsi que l’autre délégué, la ville n’était ainsi pas représentée. Quant à la réunion précédente, il est arrivé avec 35 mn de retard, l’autre délégué n’étant toujours pas là…

Bulletin municipal

Dans le prochain bulletin municipal, qui va paraître en janvier, nous espérons que le maire de Gournay respectera les règles édictées par lui-même, celles-ci définissant le nombre de caractères -2500- autorisé pour la rédaction des tribunes de chacune des  3 listes présentes au sein du conseil municipal. Cette règle, nous la respectons, mais dans la dernière édition du bulletin municipal, la liste majoritaire s’est autorisée  3675 caractères. Voilà comment M Picard respecte ses propres règles.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s