Echos de la réunion du conseil municipal du 8 Février 2019

  • La réunion a commencé par une interrogation de notre part afin de connaitre les suites qui ont été données après notre remise du compte rendu de la réunion de levée des réserves concernant la  garantie de parfait achèvement des travaux de l’Atelier après un an de fonctionnement. Document que nous avions remis à M Picard  lors du dernier conseil. (voir article précédent) Celui-ci nous répondit que l’avocat de la ville avait déjà ce document. Cette réponse apporte plusieurs constations qui contredisent les affirmations du maire de Gournay mainte fois répétées : oui nous étions bien présents  à cette réunion, oui les services de la ville étaient bien en possession du document.

Le premier point à l’ordre du jour concernait le DOB (débat d’orientation budgétaire), une étape  obligatoire à réaliser dans les 2 mois qui précédent la présentation du budget 2019.

Ce débat permet à chaque élu de s’exprimer sur la stratégie financière et la situation budgétaire de la commune, de son évolution. Il permet de prendre aussi connaissance des  principaux projets qui seront engagés dans la ou les années à venir.  Le maire doit fournir les éléments nécessaires à une bonne information..

Ceux  fournis pour ce débat suscitent plusieurs réflexions :

  • L’excédent de fonctionnement de l’année 2018 est de 1.644.008 € pour 8.837 K€ de recettes et 7.193 K€ de dépenses. Un excédent important malgré la baisse des dotations de l’état. Il était de 1.098 M€ en 2017.  M Picard va-t-il continuer à nous dire que la ville n’a pas de moyens. Cet excédent découle en partie de l’augmentation des taux d’impositions imposée par la préfecture qui a généré 500.000 € de recettes fiscales en plus,  alors qu’une légère augmentation chaque année aurait permis d’éviter cette situation.
  • Au cours de ce même débat l’année dernière, nous avions souligné l’absence d’actions et de volonté pour accompagner le commerce local. La proposition de subventions de l’état en cours d’année, pour animer les centres villes, a subitement motivé le maire de Gournay à s’intéresser au sujet. A la vue de son peu d’intérêt  pour l’entretien de la voirie,  nous espérons là aussi, qu’un fait extérieur puisse subitement le motiver, à engager des travaux.
  • Dans la liste des investissements prévisionnels proposés, certains présentés les années précédentes, ont disparu, comme les projets de caméras et celui du réseau de chaleur, pourtant annoncés avec force ainsi que le point information jeunesse (PIG).
  • Les projets inscrits cette année selon les documents fournis sont : -La rénovation de la salle Charles Héquet (100 k€) -la poursuite de la rénovation de l’éclairage public que nous avions largement engagé -Création d’une piste BMX (160 k€) -Etude pour la réhabilitation de la piscine (100 k€) -Aménagement d’un studio d’enregistrement  (140 k€), -Extension du gymnase de l’Aulnaie (100 k€) -Remplacement chauffage de l’Atelier (200k€) en attendant la décision du tribunal -Achat d’une balayeuse (200 k€) -Aménagement d’un parc fitness (40 k€) -Achat d’une nacelle pour les services techniques (40 k€) -A cette liste, il faut ajouter une réhabilitation envisagée de la piscine estimée à 3M€.
  • Reste à voir si tous ces projets figureront  dans le budget 2019 présenté fin mars.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s