Echos de la réunion du conseil municipal du 18 décembre 2019

Cette réunion du conseil municipal avait pour principal objet d’entériner le choix du cabinet d’architecture qui sera chargé de la réhabilitation de la piscine. Un jury, composé de 9 membres ( 6 élus et 3 architectes désignés par l’ordre des architectes) avait été spécialement constitué, comme c’est d’usage, pour proposer de retenir un projet parmi les 3 étudiés. Ce jury s’est réuni le 16 décembre pendant 6 heures pour établir ce choix, soit 2 jours avant la réunion du conseil.

Ce délai de 2 jours entre les deux réunions, voulu par le maire de Gournay était déjà problématique, puisque les élus doivent recevoir 5 jours, avant la réunion du conseil, les documents nécessaires à la décision, afin que chacun puisse avoir le temps de les étudier, ce qui ne pouvait être respecté.

D’étude du dossier il n’en fut rien, puisque les éléments expliquant le choix du jury, ne sont parvenus par mail aux conseillers municipaux qu’à 14 heures, soit 6h30 avant la réunion du conseil. Très peu d’élus ont donc eu la possibilité de lire les documents qui expliquaient les raisons qui avaient orienté le choix du jury. Pour couronner le tout, les élus ont eu la surprise de trouver le soir même, sur la table du conseil, une note expliquant que contrairement à celle déjà reçu, il ne s’agissait plus d’entériner le choix du jury, mais celui du maire de Gournay. Celui-ci, en effet, avait fait un autre choix que celui fait par la majorité des membres de ce jury, qu’il présidait et a donc décidé de ne pas suivre le choix de cette majorité. C’est d’ailleurs un ancien adjoint démissionnaire, qui avait basculé le vote majoritaire du jury.  

Qu’aurait dit E Picard dans une situation semblable, lorsqu’il était dans l’opposition. Il n’aurait pas été d’accord et il l’aurait fait savoir.

Pourquoi a-t-il déjugé le choix du jury et demandé au conseil municipal de voter dans le même sens que lui. Certes le projet dépassait de 680.000 € l’enveloppe estimative des travaux, fixée à 2.3 millions d’euros, pour un coût total de 3 M€ ht

Les autres projets étaient eux très légèrement au-dessus de cette estimation. Mais celle-ci n’est bien sûr pas un chiffre exact, était-elle bien dimensionnée ou sous-évaluée pour plaire au maire de Gournay. Le cabinet le plus cher était-il le plus proche de la réalité finale, les deux autres cabinets ont-ils réduits certains coûts pour être proches de l’estimation ? Autant de questions qui trouveront une réponse beaucoup plus précise, lorsque les résultats de l’appel d’offres seront connus, dans plusieurs mois, après les élections municipales évidemment.   

L’ensemble des conseillers membres de la majorité, malgré les conditions surréalistes de ce vote, ont voté pour le projet proposé par le maire, L’ancien adjoint, absent de la réunion, s’est lui abstenu par procuration. Nous nous sommes abstenus aussi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s