Tribune Janvier 2021

L’année qui vient de s’achever, a été éprouvante pour chacun d’entre nous.

Nous vous souhaitons, pour cette année qui débute, la santé, la réalisation des espoirs annoncés et la possibilité échanger avec vos proches sans restriction.

Malgré les conditions sanitaires difficiles, le groupe d’élus que nous sommes, a répondu présent à toutes les réunions du conseil ou de commissions auxquelles nous avons été conviés. Nous aurions aimé qu’elles soient plus nombreuses. En effet, le maire de Gournay a profité de cette situation pour accroître encore plus, son exercice solitaire de sa fonction.

Sa décision d’autoriser l’implantation d’un pylône de téléphonie 4G, à proximité de sites scolaires, de résidence pour personnes âgées et de maisons a été votée par sa majorité municipale (nous nous sommes abstenus).

Par-contre, c’est parmi les informations diverses, à la fin du dernier conseil municipal, que nous avons appris la décision solitaire du maire de Gournay, en plein accord avec lui-même, de couper les tilleuls de la place Nationale, ce qui a surpris tout le monde, même les conseillers sa majorité eux-mêmes. Le tollé engendré au sein de la population et les centaines de signatures apposées sur des pétitions ont fait reculer le maire.

En cette période de vœux particulièrement et depuis qu’il est élu, le maire de Gournay entretien la confusion entre les actions (compétences), qui dépendent de la ville et celles qui sont du ressort unique de la Communauté de Communes (CC4R).

Régulièrement, il évoque en tant que maire de Gournay, la création d’une maison médicale que l’on va attendre encore longtemps,un espace pour le télétravail (co-working), ces projets sont de la seule responsabilité de la CC4R, la ville de Gournay, ne pouvant délibérer sur ces projets, ni sortir le moindre €uros.

Toutefois dans quelques mois, lorsqu’il sera question au sein de la CC4R du dossier chaud des ordures ménagères, déficitaire depuis 3 ans, le maire de Gournay arrêtera de faire croire aux Gournaisiens que c’est de la responsabilité de la ville de Gournay, comme il osé le faire sans vergogne pour se faire élire.

La ville de Gournay révise actuellement son PLU (Plan Local d’Urbanisme) et parmi les orientations souhaitées par le maire de Gournay, la réalisation d’ici 10 ans de 400 logements pour viser les 6700 habitants. Ce qui amènerait, selon lui, une augmentation des dotations de l’Etat, liées au nombre d’habitants.

F Legendre, Ph Lemercier, D Jouen, JL Pain, N Barthélémy, M Ménielle.

Suivez-nous sur facebook : gournayenbraysolidaire2020 et sur notre blog : gournayenbraysolidaire.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s