Echos de la réunion du conseil municipal du 21/1/2021

       Tilleuls de la Place Nationale

Interrogé par nos soins au sujet de l’abattage prévu des tilleuls vieux de plus de 65 ans sur la place Nationale, pour savoir si une décision définitive avait été prise, le maire de Gournay nous a répondu que ce projet était abandonné. La décision qu’il avait prise seul sans concertation, avait provoqué un tel tollé général et des réactions sous forme de pétitions en ligne et chez des commerçants, plus de 700 signatures au total, ont contraint M Picard à la raison. La réaction légitime de la population a porté ses fruits et montré au maire que l’on ne peut pas décider de tout, tout seul, sans réflexion approfondie. S’il l’avait fait, il aurait appris que les alignements d’arbres sont protégés par la loi et le code de l’environnement.

     Centre de vaccination à Gournay

La ville de Gournay est une grande absente de la liste des centres de vaccination en Seine Maritime, établie par l’Agence Régionale de Santé. Interrogé sur cette absence, M Picard nous a répondu que la ville avait fait acte de candidature pour accueillir un vaccinodrôme, mais qu’il n’avait pas de réponse pour le moment. Pourquoi la ville de Neufchâtel y figure-t-elle alors ? Le maire de Gournay nous a expliqué que l’hôpital de Neufchâtel s’appuyait sur la maison médicale se trouvant à proximité pour assurer la vaccination. En faisant cette réponse, M Picard n’a fait que souligner lui-même, le fait que si Gournay n’avait pas de centre de vaccination, c’était par manque de maison médicale. Un aveu, certainement involontaire, de son incapacité et de celle de son prédécesseur à la présidence de la Communauté de Communes (CC4R) dont c’est la responsabilité, à doter notre ville, la plus importante du Pays de Bray, d’une maison médicale à sa dimension. Les effets d’annonces et fausses promesses grossières n’ont pourtant pas manqué depuis 10 ans. Un médecin rouennais qui s’implique depuis de nombreuses années dans ce projet, n’a-t-il pas hésité à parler il y a quelques temps dans la presse locale, d’incompétence ! 

Ce sont les gournaisiens qui en pâtissent.

Honoraires d’architecte

Il a été demandé au conseil, d’approuver un avenant pour ajuster les honoraires du cabinet d’architecture choisi seul par le maire de Gournay pour la réhabilitation de la piscine. Des travaux annoncés, mais onéreux ont été abandonnés, comme la modification du fond du grand bassin (146.000 €). D’autres, assez nombreux, ont été ajoutés. Ces plus et ces moins modifient finalement à la hausse (122.000 €) le montant estimé des travaux. Le montant des honoraires étant callé sur le montant des travaux, un réajustement à la hausse de 40.000 € a été voté par le conseil, soit 379.000 € au total. Pour un montant estimé à 2.558 M€. Mais contrairement au contenu de la note reçue par les élus sur ce point avant le conseil municipal, qui qualifiait de définitif ce montant des honoraires. Nous avons fait remarquer, au maire de Gournay, que cette information était fausse puisque le montant des honoraires est calculé sur le montant réel des travaux réalisés et non sur le montant estimé. Il se montra surpris du contenu de la note qu’il a pourtant signée ! Rappelons que l’appel d’offres fait auprès des entreprises a donné un montant de 2.9 M€, soit 390.000 € au-dessus de l’estimation. Il faudra donc ajuster à nouveau, le montant des honoraires de l’architecte dans les semaines à venir…. A suivre ! M Picard, spécialiste en critiques, va découvrir les difficultés de réaliser.


 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s