La maison médicale, c’est l’arlésienne !

Quand Gournay et sa région, vont-elles enfin bénéficier d’une maison médicale !!        

Aujourd’hui, on peut dire que personne ne le sait. Pourtant, promesses et effets d’annonce n’ont pas manqués depuis 10 ans, mais la réalité est là.

E Picard avait annoncé un commencement des travaux début 2019, RIEN ne s’est fait. Il annonce ensuite le dépôt du permis de construire avant octobre 2020, TOUJOURS rien.

Aujourd’hui rien de concret n’est réalisé et cela risque de durer encore longtemps en l’état. En effet le 4 février 2021, lors de la dernière réunion de la CC4R,

E Picard son président a été invité à s’expliquer sur une petite phrase glissée dans les documents préparatoires du budget 2021.

Il y était écrit « que le projet de maison de santé devait être redéfini ». Le président de la CC4R a été obligé de confirmer que le projet allait être redéfini avec de nouveaux médecins….Cela veut dire que l’on repart plusieurs années en arrière.

Comment en est-on arrivé là après 10 ans de promesses ?

Un article paru dans la presse en juin 2020, annonçait la couleur. On pouvait y lire que le docteur Strozic venant de la région rouennaise était en colère.

Il n’hésitait pas à dire que les jeunes médecins qu’il avait réussis à faire venir pour travailler sur ce projet et le faire vivre par la suite, partaient les uns après les autres.

Ils ne supportaient plus, selon lui, la langue de bois, les mensonges, l’amateurisme et même aussi les insultes d’élus de la CC4R.

Il faut rappeler que ce médecin a été à l’origine avec l’ARS et la ville de Gournay de la mise en place de la consultation de renfort à l’hôpital en 2013.

Nous avions accompagné ce dispositif qui fonctionne encore aujourd’hui.  C’est autour de cette consultation de renfort d’ailleurs que va se faire la vaccination contre le Covid.

Un beau pied de nez au maire de Gournay qui voulait faire une nouvelle fois illusion, avec son vaccinodrôme dans la salle des fêtes.

Comment E Picard a-t-il pu gâcher une telle opportunité, va-t-il et même peut-il relancer un nouveau projet avec de nouveaux médecins, où va-t-il les trouver ? Sans médecin il n’y a pas de projet.

Si une maison médicale a vu le jour et se développe à Neufchâtel, c’est parce que le maire de Mesnières en Bray alors président de la Communauté de Communes de Neuchâtel

et un médecin local, le docteur Frichet, ont su travailler ensemble sur le projet, sans que l’élu cherche à tirer la couverture vers lui à des fins purement politiques.

Ce n’est malheureusement pas ce que le Président de la CC4R a fait sur Gournay au détriment de tous les habitants inquiets de ne pas disposer de ce type d’équipement.

Va s’ajouter à ce fiasco médical, un autre financier, car les 1,275 M€ de subventions liées à ce projet vont disparaître.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s