Echos du conseil municipal du 31-01-2022

Comme c’est devenu une habitude, 6 élus de la liste majoritaire brillaient par leur absence.

Cela représente depuis un an, 1 absent sur 4 dans l’équipe majoritaire. Le maire de Gournay ne semble pas s’en inquiéter, il déroule son monologue du début à la fin de la réunion. On n’entend pas les adjoints et pas du tout les autres conseillers municipaux de sa liste. Si, après avoir préparé avec sérieux toutes les réunions nous n’apportions pas nos questions et nos remarques pour établir un minimum de discussion et de débat, les réunions du conseil municipal ressembleraient à un long discours. Nous avons toujours l’impression d’être les seuls à avoir fait ce travail préparatoire.

L’ordre du jour assez léger du dernier conseil, contenait en particulier un sujet incontournable à cette période de l’année : le DOB (débat d’orientations budgétaires). Ce débat est obligatoire avant le vote du budget en mars. Des éléments sont fournis pour ce débat, ils donnent des informations budgétaires réalisées et envisagées, la situation pluriannuelle des emprunts. La liste des projets d’investissements à venir et les demandes de subventions associées à ceux-ci sont aussi fournis. La réalisation de ces projets étant subordonnée à l’obtention de ces subventions (études entrées de ville 600.000 €, rénovation rue F. Faure 1.050.000 €, WC publics 142.000 €, bornes électriques 100.000 €, acquisition matériel 130.000 €, défense incendie 50.000 €)

Autres points :

– des avenants liés à la construction de la piscine ont été présentés pour un montant total de 9.500 €, soit un total de 134.000 € depuis le début des travaux.

–  le projet de vente des bâtiments de la caserne des pompiers et leur emprise foncière au SDIS (Syndicat Départemental d’Incendie et de Secours). Cette cession se ferait à l’Euro symbolique alors que l’estimation du service des domaines est de 520.000 €. De plus, la ville serait amenée à participer financièrement à la réhabilitation des bâtiments qui ne lui appartiendraient plus. Une participation estimée à 237.500 € serait alors demandée à la ville de Gournay en tant que ville de résidence, pour un total de travaux estimés à 1.9 M€.

2400 interventions sont effectuées par les pompiers sur le territoire, 1175 ont lieu hors de la ville. Nous avons à ce sujet demander si les autres communes du secteur allaient être sollicitées aussi à mettre la main à la poche. Nous avons aussi soulevé le problème que si dans plusieurs années, le SDIS décidait de s’implanter ailleurs pour prendre plus d’ampleur, le terrain resterait la propriété du SDIS.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s