Echos de la réunion du conseil municipal du 15-09-2022

Comme c’est devenu une habitude, 7 élus de la majorité étaient encore absents lors de cette réunion. Nous étions tous les 6 présents. Les places libres des élus absents de la majorité, pour la plupart situées de part et d’autre au milieu de la table, créent un vide surprenant entre les deux extrémités de la longue table du conseil.

Après le vote de plusieurs décisions à caractères purement administratifs, il a été abordé un point plus concret de la vie locale. Il concerne la réalisation de travaux de réfection rue Joseph Finance et de son parking ainsi que sur l’Avenue du Général Leclerc. D’un coût total de 3.182.287 €, incluant des prestations complémentaires devant améliorer l’aspect final, ces travaux débuteront dans les prochaines semaines en commençant par la rue J Finance. Des travaux qui devraient se dérouler en même temps que ceux de la route Neuve.

Répondant à notre question sur le financement de ces travaux, le maire de Gournay et faisant fonction d’adjoint aux finances, nous a confirmé qu’il aura recours à l’emprunt comme nous l’annoncions dans un article précédent. 

Autre sujet abordé, celui de la piscine. Le pentaglisse prévu ne pouvant être installé, car l’entreprise est défaillante, l’aménagement en dessous ne sera pas réalisé, cela induit une moins-value de 2.496 €. En espérant qu’un nouveau pentaglisse soit installé, un aménagement sera certainement à prévoir.

Par-contre, des plus-values sont à prévoir lors des prochains conseils municipaux. En effet, le maire de Gournay devra présenter des ajustements en plus-value pour l’ensemble de la maitrise d’œuvre (architectes, cabinets divers) pour la période de juillet à septembre. Quelques travaux divers sont certainement encore en attente de présentation. Et puis il y aura aussi, en raison du retard du chantier, une actualisation du coût des travaux par rapport à l’indice du coût de la construction, elle seule représentera plus de 120.000 € selon le maire de Gournay en réponse à nos questions.

Au sujet du fonctionnement de la piscine, bien que nous l’ayons prévenu, dès le début de l’année, de la difficulté à recruter des maitres- nageurs, surtout à cette période de l’année, il nous avait répondu qu’avec son savoir-faire, il n’y aurait pas de problème. Malgré le retard de chantier qui lui a donné plus de temps, le maire de Gournay n’en a que 3 alors qu’il en faut 5 pour un bon fonctionnement. Il a été dans l’obligation de prendre plusieurs décisions :

-de limiter les horaires d’ouvertures au public.

-de lancer le recrutement de 2 BNSSA en attendant le recrutement des 2 maitres-nageurs manquants.

-de baisser le tarif de la location du bassin pour les scolaires des communes extérieures en raison de    

  l’impossibilité de mettre à disposition le nombre de maitres-nageurs prévu dans le tarif. Ce sont     

  donc les enseignants et des parents qui assureront les séances pédagogiques dans le bassin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s