Le saviez-vous de novembre 2022

1) Il y a quelques semaines, une quarantaine de personnes avec l’aide du comité de jumelage de Gournay ont répondu à l’invitation de nos amis allemands de Remshalden. N’ayant pu fêter à la date anniversaire des trente ans en raison du covid, il a fallu attendre la 33 éme année pour enfin célébrer cette longue amitié entre nos deux villes, leurs comités ainsi que leurs habitants et les familles d’accueil. Cette escapade a duré quatre jours, du vendredi au lundi, deux journées entières étant consacrées au transport.

Le programme des cérémonies prévoyait le samedi matin l’inauguration d’une exposition qui durera quelques mois dans un musée, elle est faite d’objets et de photos rappelant toutes les étapes et les nombreux échanges.  Cette inauguration au programme le samedi matin a débutée en l’absence du maire de Gournay, venu par ses propres moyens et qui n’a pas jugé utile d’arriver à l’heure, faisant son apparition lorsque la cérémonie se terminait. Un manque de respect évident, ressenti par l’ensemble des personnes présentes.

Après un repas en plein air sur une place de Remshalden, offert par les commerçants locaux, il fut procédé à la plantation d’un pommier dans un espace communal dédié à la nature.

Le soir, lors du repas officiel, entre les animations habituelles, les deux maires ont en alternance prononcés chacun un discours. Le maire de Gournay profitant de ce moment pour remercier sa femme d’être venue avec lui. Était-ce une telle corvée d’honorer cet anniversaire pour qu’il se sente obligé de dire cela. Toujours est-il, alors que les animations reprenaient, il s’est éclipsé rapidement, on ne le reverra plus du week end. Seul le maire de Remshalden a accompagné la délégation Gournaisienne le dimanche lors de la visite de la ville (photo) de Schwäbisch Hall et de son musée d’art moderne.

2)Lors de sa dernière réunion, le conseil municipal de Gournay a été invité à voter pour le choix de l’entreprise qui réalisera l’enfouissement des réseaux électriques, d’éclairage et de télécommunications route Neuve, en accompagnement de la réfection de la route réalisée par le département. Nous avons été les seuls à soulever le fait, que sur aucun des documents fournis, figurait le nom de la rue dans laquelle étaient prévus les travaux. Cette décision demandée au conseil intervenant bien tard, au regard de l’avancement du chantier risque de retarder celui-ci, dans sa partie sur Gournay. Car en effet, si du côté de Ferrières la commune a pu compter sur l’aide technique et financier du Syndicat Départemental de l’Electricité (SDE), la ville de Gournay n’étant pas adhérente, ne pouvait en bénéficier.

Elle a donc réalisé son propre appel d’offres, ce qui s’est fait tardivement, le maire de Gournay ayant oublié ce détail alors qu’il le savait très bien. Pour masquer cette erreur, il a même essayé de mettre en cause la commune de Ferrières. Nous verrons si cela aura une incidence sur l’avancement du chantier. Le montant voté pour ces travaux est de 407.000 €, qui semblent-t-ils n’étaient pas prévus dans l’enveloppe initiale.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s