Tribune de janvier 2023

Chères Gournaisiennes, chers Gournaisiens 

Nous vous souhaitons à toutes et à tous une très belle année 2023 pour vous et vos proches. Si l’année 2022 s’est terminée par la réouverture de la piscine, le maire de Gournay a connu tous les effets qu’il considérait, comme inadmissibles et de la seule faute des élus, lorsqu’il était dans l’opposition. Retard de 9 mois, surcoût de plus de 1 M€ lui sont revenus en effet boumerang. Les services de l’état ont publié il y a peu de temps, les comptes 2021 de toutes les communes de France. Pour ceux de Gournay, il est confirmé que le maire a procédé à un emprunt de 1.8 M€, faisant passer l’encours de la dette de la ville à 6.343 M€. Ce montant qui s’inscrit dans la moyenne nationale démontre que la ville n’est pas dans la situation catastrophique longtemps annoncée, mais soulève des inquiétudes au regard des aménagements annoncés (route Neuve, rue J Finance, et Leclerc, future groupe scolaire à 10M€). Parmi les nombreuses inquiétudes des Français, figure l’accès aux soins. La ville a eu la chance de voir se dérouler à Gournay fin novembre, une réunion pour aborder ce sujet sensible, à l’initiative de l’Agence Régionale de Santé (ARS). Sous-Préfet, Députée, Directeur ARS, personnel médical, élus et quelques Gournaisiens s’étaient rassemblés pour aborder ce sujet particulièrement sensible aux yeux des gournaisiens. Quelle ne fut pas la surprise pour la centaine de participants que de voir le maire de Gournay s’éclipser au cours de cette réunion, laissant pantois celles et ceux qui ont trouvé le sujet suffisamment important pour rester jusqu’à la fin. Il y a les effets de « Com » et la réalité, puisque pour rester cohérent dans sa façon de faire, le maire de Gournay n’avait pas jugé utile d’être présent au conseil de surveillance de l’Hôpital, malgré les difficultés actuelles. Prenant l’exemple sur leur chef de file, les conseillers municipaux de la liste majoritaire, continuent pour un grand nombre, de briller par leur absence. Lors de la réunion du 14 décembre, 8 sur 23 étaient absents. Il est vrai qu’un point à l’ordre du jour, prévoyait pour en discuter, de télécharger un des éléments du futur PLU (Plan Local Urbain). Si dans la note le lien était donné, le code d’accès n’y était pas. En demandant aux élus de la majorité si quelqu’un avait pris connaissance du document, tout le monde a baissé la tête. Ce qui n’a pas empêché le maire de vouloir valider quand même ce point, nous nous y sommes sérieusement opposés.

  Florence LEGENDRE, Philippe LEMERCIER, Mario MENIELLE, Didier JAOUEN,  

Nicole BARTHELEMY et Jean Lou PAIN  

Suivez-nous sur notre blog gournayenbraysolidaire.com et notre page Facebook gournayenbraysolidaire 2020 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s